CINEMA japonais, 4 séances. Avec Henri Siguan


 
Rashômon Aki Kurosawa 1951
Contes de la lune vague après la pluie Kenji Misoguchi 1953
De l'eau tiède sous un pont rouge Shohei Imamura 2001

Le cinéma japonais est peu connu des cinéphiles français, pourtant ils savent que ce cinéma a produit de grands maîtres tels Kurosawa ou Ozu. Mais par la différence de culture et l'éloignement géographique et politique, ces personnages restent mystérieux à leurs yeux.

En fait, le Japon a eu une énorme production (500 films/an) dans les années 20, avec de célèbres Benshis (commentateurs de films muets, souvent plus célèbres que les acteurs). Il s'agit d'un premier âge d'or d'après Max Tessier (spécialiste incontesté du cinéma Japonais) .
Les Français ne découvrent ce cinéma qu'en 1951 avec « Rashômon » Lion d'or de Venise.

Ce film débutera le second âge d'or 1950-1960, période choisie pour travailler sur 2 films de cette grande époque, cités plus haut.

Un 3ème, plus proche de nous, qui est très représentatif de la philosophie, des préoccupations vitales du peuple japonais, et de la poésie qui l'exprime,« De l'eau tiède sous un pont rouge ». Ceci nous permettra de mettre en évidence le pouvoir de l'eau dans le cinéma asiatique.

Le cours sera argumenté par de nombreux extraits analysés.

Contacts et inscriptions: 
12, BD DE LA LIBERATION
05000 GAP


 Onglet  "s'inscrire"
ci-dessus 

ou le mail
academio05@gmail.com

ou appeler le
06 75 08 78 32

Connexion

Identifiez-vous
ou enregistrez un nouveau compte


Copyright © 2021 academio05.fr - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Mentions légales|  Site réalisé par CFG MEDIAS06 et hébergé par OVH |